Jujitsu combat

Le Ju-jitsu ou encore Jiu-jitsu, littéralement « technique souple », regroupe l’ensemble des techniques martiales développées lors de l’époque féodale du Japon par les samouraïs pour combattre lorsqu’ils étaient désarmés.

Maître Jigoro KANO, fondateur du Judo, a crée son art à partir des techniques de Ju-Jitsu dont il a retiré celles jugées dangereuses pour l’intégrité physique.

Les techniques de Ju-jitsu sont regroupées en trois catégories principales : atemi waza (techniques de frappes), nage waza (technique de projection), ne waza (travail au sol).

alex020

Le Ju-jitsu combat (ou Ju-jitsu fighting) est une forme de combat se déroulant en trois parties non hiérarchisées dans le temps : pied-poing, projection et soumission. Pour gagner un combat il est nécessaire de marquer un ippon dans chacune des parties (full ippon).

Cette forme de combat est très complète puisqu’elle intègre toutes les phases d’un combat : travail à distance, au corps à corps et au sol. C’est une alternative ou un tremplin pour le combat libre.

alex1
On peut dire que le Ju-jitsu combat est un mélange de karaté, boxe française, lutte, Judo et Ju-jitsu brésilien avec des règles quelques peu différentes:

  • Les techniques de coups de pieds et de coups de poings ne peuvent pas être portées au visage ou sous la ceinture.
  • Les clés en torsion aux jambes sont interdites, seules les clés en extension sont autorisées.
  • Les coups doivent être contrôlés.

Sa pratique au sein du SEPJ peut se faire à partir de 14 ans.